Qui suis-je ?

Bienvenue dans mon univers, sous le soleil et à l'ombre des cocotiers…

En savoir un peu plus…

 

Autres thèmes d'articles :

© 2016. Création Rachel. Merci à Wix.com

Toi aussi tu peux faire de la confiture !

14 Mar 2017

Hello You,

 

Samedi il a plu. (Sympa le week-end…Grrrr, Grrr…) Et forcément, quand il pleut, je tourne un peu en rond dans la maison car je n'ai pas trop envie de me caler dans le canapé avec les enfants qui regardent la chaîne des dessins animés pendant des heures !

Alors j’ai senti l’appel des fourneaux. Tu sais cette envie de faire de la cuisine pour régaler ses papilles et celle des enfants à l’heure du goûter. Enfin là, c’était pas l’appel des fourneaux mais plutôt celui des abricots !

Il y avait sur le plan de travail ces beaux fruits apportés par une tante de mon mari. Si tu es des îles tu connais l’abricot pays (ou péyi) , mais si tu es d’ailleurs, je t’arrête de suite si tu penses que c’est un abricot France que l’on a gentiment renommé pour faire plus « local ». Non, non, cet abricot là et beaucoup plus gros, assez lourd, et tient difficilement dans la paume d’une main.

Sa chaire est orangée et chaque fruit comporte 4 gros noyaux. Il a un délicieux goût d’exotisme et un parfum envoûtant.

 

On en avait déjà mangé quelques-uns simplement en coupant sa chaire sucrée. Un délice… Mais il en restait encore et il fallait au plus vite les utiliser avant qu’ils ne soient trop mûrs. Alors je me suis lancé un défi. Je vais faire  de la confiture !!! Oui, MOI, Rachel je vais faire de la confiture !

 

J’ai des souvenirs d’enfance où ma mère faisait de la confiture avec les fruits du jardin. Ce sont des images qui m’ont marquée. La bonne odeur des fruits qui cuisent et la patience pour remuer constamment la marmite pour ne pas que ça brûle. Les pots s’alignaient et on se léchait d’avance les babines en pensant aux soirées gaufres tartinées de confiture maison qu’on allait dévorer devant la télévision. Car c’est bien là le seul « repas » qu’on avait le droit de ne pas manger assis à table. La liberté de la gaufre dévorée sur le canapé, que de souvenirs… toi aussi tu connais ?? Hummmmm…

Et puis, quand j’ai eu mon «chez moi», je me suis dit que j’allais moi aussi en faire de la confiture !! Mais je les ai ratés à chaque fois. Un petit pincement au cœur s’est fait sentir. Comme si j’avais loupé le passage obligatoire pour être une bonne « mère au foyer ».

Et puis j’ai eu mes trois enfants et je n’ai jamais osé réessayer. Peur de ne pas reproduire ce schéma d’enfance et de perdre cette image d’instant familial si présente dans mon cœur.

 

Alors, quand je me suis dis Oui, MOI, Rachel je vais faire de la confiture ! J’avoue, j’ai prévenu mes filles : « Je ne suis pas certaine d’y arriver, les confitures c’est pas mon truc !!! » J’ai téléphoné à la tante de mon mari et après avoir bien noté la recette, je m’y suis attelé avec minutie et patience.

 

En tournant la marmite, où les abricots cuisaient lentement, mêlés aux épices (vanille - zestes de citron vert) et au sucre de canne, j’ai repensé à ma mère dans sa cuisine. Je l’ai revue écumer la confiture, je l’ai revue faire le test sur une assiette pour savoir si la confiture était prise. Je me suis revue léchant mon doigt couvert des fruits cuits chauds et sucrés. C’est sans doute ces souvenirs-là qui m’ont rassuré et aidé à mitonner ces quelques pots. Car oui, j’y suis arrivé !!! MOI, j’ai FAIT DE LA CONFITURE !! Alors, ce n’est pas peu fier que j’ai couru, une cuillère bombée de confiture à la main, faire goûter ce nectar aux filles. « Hey, votre mère a fait de la confiture !!! » Et vous savez quoi, en plus elle est SUPER bonne !!!! Alors si toi aussi tu penses ne pas y arriver, lances toi ! et suis cette recette : (Tiens, et si un jour je faisais de la confiture de goyaves… ? ;-) )

 Pour 8 pots de confiture d'abricots pays, il vous faut :

- 2/3 abricots lavés, épluchés et coupés

- le même poids que celui des abricots coupés en sucre de canne

- Zestes de citron vert

- 3 c. à soupe d'essence de vanille

- 2 c. à soupe de rhum blanc

 

Comment faire (où comment obtenir son diplôme de mère au foyer) ?

- Lavez et épluchez les abricots. La peau s'enlève facilement comme lorsqu'on épluche une orange. Il reste ensuite une légère pellicule blanche sur le fruit. Il faut la retirer à l'aide d'un économe car elle donne un goût amer.

- Coupez l'abricot en morceaux et placez-les ensuite dans une casserole.

- Ajoutez le sucre et les épices. Mélangez bien. Laissez ensuite reposer pendant 2 h pour que l'abricot rende son jus.

- Lancez ensuite la cuisson de la confiture à feu doux.

- Au bout d'1h de cuisson, écrasez l'abricot avec un presse purée.

- Continuez la cuisson de la confiture pendant environ 1 h.

- Lorsque la confiture est prise, vous pouvez remplir vos bocaux propres avec la confiture encore brûlante.

 

 

 

Enregistrer

Share on Facebook
Please reload

Découvrez aussi…

Rhum JM, au cœur de la tradition

2 Nov 2019

Balade en catamaran vers le Rocher du Diamant

28 Jul 2019

1/15
Please reload