Survol de la Martinique avec ACF aviation


On a tous dans notre Bucket list des rêves en suspens qui sont parfois plus difficiles à réaliser que d'autres. Et ce sont ceux-là les meilleurs. Ceux qui font parti de l'impossible/possible. Tu vois le genre hein ? #adrénalinemonamie

Et bien, les circonstances de la vie font que parfois de belles opportunités se présentent, et bien au-delà de tes propres espérances…


Petit retour en arrière sur le dream #bienréel : "I Believe I Can Fly" avec ACF Aviation


C'est à l'occasion d'un concours lancé sur mon compte Instagram @mespetitsbonheursausoleil, pour le joli score de 3 000 followers #mercimerci, que tout a commencé. Quand j'ai contacté Tom de ACF Aviation pour lui proposer d'être partenaire en offrant un vol au Grand Gagnant, il a tout de suite été conquis et m'a même proposé de me permettre de piloter ! Imagine : petit cri de joie, cœur qui palpite, petits sauts avec battement des mains en cadence… Moi…, j'allais m'envoler et avoir le ciel, l'infini #etaudelà comme feuille de route…


C'est Yannis, alias @sinnay_sht sur Instagram, qui a remporté le concours par tirage au sort. Le hasard fait parfois très bien les choses. Yannis, je le connais sans le connaître. On papote sur les réseaux, on se met des likes et c'est aussi un fan de photos. J'étais donc encore plus contente de partager ce moment avec lui.


RDV était pris sur la tarmac de l'aéroport du Lamentin avec Didier de ACF aviation, mon "copilote" de la journée et, accessoirement, celui qui pilotera le Cessna 172 et nous emmènera admirer d'en haut la Baignoire de Joséphine au François.



Bien sûr, étant plus que jeune pilote, j'ai eu droit un petit laïus de la part de Didier pour éviter les loopings incontrôlés une fois en l'air "Alors Rachel, tu vois là, la manette ?… et bien tu ne la touches pas ! Tu ne mets pas ton pied sur cette pédale et aussi tu ne parles pas pendant l'atterrissage et le décollage : nous sommes en direct avec la Tour de Contrôle et je ne pense pas qu'elle ait besoin de savoir qu'en vrai t'as pas ton brevet de pilote !" Ok Didier… t'inquiète, je gère, ça va aller ! 😬 Yannis, n'aie pas peur… je vais maîtriser 😅.



C'est après avoir vérifié que l'hélice tournait bien, que le moteur ronflait comme un loir et que tout le monde était fin prêts (ceintures bouclées, casque OP, mains moites… #toutçatoutça) que Yannis nous fait une confidence : "Vous savez, je réalise mon rêve d'enfant !"… Noooonnnn ! Sérieux ? Mince, va pas falloir que je me loup'ing alors ! 😂 Le vol risque d'être fort en émotions…


Nous nous alignons alors sur la piste de décollage. Je prends les commandes du manche avec Didier (accessoirement) et nous décollons pour près de 30 minutes direction : 7ème ciel…



Après avoir traversé la plaine du Lamentin et s'être amusé de quelques turbulences, nous apercevons au loin les îlets du François. Je prends cette fois-ci seule les commandes et laisse mes deux acolytes s'émerveiller de mon virage à droite, puis à gauche avant de piquer légèrement du nez… Je plane, I can Fly… Ce n'est plus un rêve… I don't Believe it !!!



Les nuances de bleus sont sublimes. Je n'avais pas encore vu du ciel cette partie de la Martinique J'avais déjà survolé les Trois-Ilets avec Aérodream >> ICI et là c'est tout aussi grandiose pour ne pas dire plus !!


Yannis et moi essayons de savourer chaque secondes, chaque minutes et écarquillons un max les yeux pour graver un max d'images dans nos souvenirs… Le temps file pourtant et il est malheureusement temps de rentrer.



On reprend la direction du Lamentin, la piste d'atterrissage arrive un peu trop vite au bout du l'horizon…



Nous atterrissons tout en douceur…

Didier tu es un as ! Merci pour ta sympathie, ton humour, merci pour cette balade dans les airs, merci de m'avoir permis de me mettre quelques minutes dans la peau d'un pilote. Yannis et moi sommes comblés 😀



Et pour la version animées et musicale, c'est juste ici :



Je partage aussi ici quelques photos de Yannis qui a eu tout le loisirs #lui de tenir son appareil et faire de beaux clichés. Et oui, on ne peut pas tenir un manche, piloter, s'assurer que ses passagers vont biens, faire des loopings, s'assurer à nouveau que ses passagers vont biens… et filmer + prendre des photos en même temps ! Tout le monde le sait : "Photographier ou conduire… il faut choisir !"


Merci à toi Yannis pour les images qui suivent

(et aussi pour les vidéos que tu as réalisées sur moi intégrées dans le montage final juste ci-dessus) :

Je t'invite à cliquer sur les images pour les voir en grand…


Je remercie encore ACF aviation, Tom et Didier pour ce moment inoubliable.

Si toi aussi tu veux Believe You Can Fly… c'est juste ICI : www.acfaviation.fr.

Il sont situés à la zone aéroportuaire du Lamentin.

Pour les contacter : 0696 54 35 94 / 0696 27 65 91



* * * *


« Il existe deux choses qui empêchent une personne de réaliser ses rêves : croire qu'ils sont irréalisables, ou bien, quand la roue du destin tourne à l'improviste, les voir se changer en possible au moment où l'on s'y attend le moins. »

Paulo Coelho


N'hésite pas à laisser un commentaire et @ bientôt sur les réseaux 😉









Tu peux aussi découvrir…