Escale à La Toubana Hôtel

28 Nov 2018

 

Pour notre voyage Hallowistique à NYC, il nous fallait arriver bien avant le 31 octobre pour pouvoir profiter un maximum des différentes activités qui ont lieu avant le Grand Soir de la Parade d'Halloween. Malencontreusement, le premier vol low cost avec la compagnie Norwegian, au départ de Fort-de-France, était, cette année, deux jours après celui de la Guadeloupe. Nous n'avions donc pas le choix : il fallait partir de Pointe-à-Pitre pour prendre le premier vol Norwegian de la saison. Nous voilà donc "obligé", Loée et moi, de passer une journée à La Toubana Hôtel à Sainte-Anne ! Un supplice !!! 

 

*   *    *    *

 

Cette journée a été d'une pure souffrance : temps splendide. Accueil irréprochable avec un cocktail savoureux. Mise à disposition de serviettes de plage que l'on pouvait changer à notre guise si on estimait qu'elles étaient trop mouillées pour pouvoir nous éponger après le bain dans la piscine à débordement. On a même été obligé de tester tous les fauteuils mis à disposition pour choisir l'endroit où l'on ne pouvait pas admirer la superbe vue panoramique et exceptionnelle. Echec ! Partout où ton regard se pose, c'est le bleu. L'horizon. Marie-Galante, Les Saintes, la Désirade, l'infini est au-delà… bref, un supplice, je vous dis, un supplice. 😱

 

 

Quant à la déco, n'en parlons pas. Tout est en harmonie. Un mélange de style et de couleurs bien équilibré. Des pointes d'exotisme çà et là, du design bien dosé. Ils ont même pensé à placer un piano dans le coin salon pour que l'on se sente comme "chez nous" (pour info, Enola joue du piano. Bon ok, à la maison elle joue sur un synthé mais je les soupçonne d'avoir mis le piano là exprès 🤔)… 

 

 

Et la chambre… Alors… comment vous expliquer… oserais-je dire que le fait d'avoir été surclassé et devoir traverser le jardin grandiose pour rentrer se prélasser dans un duplex privé (immense avec cuisine, deux chambres, une terrasse, un coin salon, deux salle de bains, une douche extérieure…) et bien oserai-je dire que c'est de l'abus de pouvoir de satisfaction ultime de la clientèle de passage !!! OUI !!! Trop de bien être à la fois, et bien croyez-moi, c'est parfois difficile à ingérer ☺️

 

 

Et puis, si tes pieds en ont assez de se faire caresser par le sable blanc de la plage privée en contrebas, sache qu'une paire de sandales, les Toubana tong, sont à disposition près d'un peignoir blanc et moelleux dans lequel tu te love juste pour avoir le mot Toubana gravé là, au niveau de ton coeur. Boum Toubana Booum… Boum Toubana Boum… mon cœur chavire… 

 

 

 

L'hôtel, situé sur une falaise, bénéficie d'une situation spectaculaire. En contrebas, l'invitation à se prélasser sur la plage privée entourée d'une mer turquoise est elle aussi scandaleuse. Déjà on te réserve un Bed (ou plutôt un double Bed) pour que tu sois bien installé comme un pacha sur la plage. Et comme t'as décidé de faire celle qui chigne car il y a trop de soleil, et bien on déplace le parasol à ta convenance pour que l'ombre te rafraîchisse et que tu puisses bien de détendre. Un scandale je vous dit, un scandale !! 

 

 

Le sable est trop blond et trop fin, la mer est trop transparente, la température de l'eau est sûrement réglée avec un chauffage au sol. J'ai chuchoté dans le creux de l'oreille à Loée "tout ceci est louche…". Elle a répondu illico "Un peu d'Amsterdam dans la bouche (yaw yaw yaw yaw yaw)…" ça c'est sûrement à cause de la musique d'ambiance diffusée sur la plage et le son de Kalash qui vient te trémousser les entrailles ! (yaw yaw yaw). On s'est regardé droit dans les yeux, là allongées sur notre maxi double bed, et on s'est dit que ça pouvait pas durer ! Fallait à nouveau tester la piscine au soleil couchant tout en prenant un autre cocktail au bar les pieds dans l'eau. Aïe, ça fait mal. Le programme de cette journée est plus qu'insupportable 😱.

 

Pour conclure je dirai que le Paradis est là et que l'enfer est de devoir le quitter. 

 

Heureusement, la suite du programme de ces vacances en duo mère/fille allait pouvoir rattraper

cette journée qui restera un moment douxheureux à vivre.

 

 

*   *   *    *

 

 

" La douleur est un des éléments nécessaires de la faculté d'être heureux.

Citation de Germaine de Staël

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Découvrez aussi…

La Trace des Jésuites, où le retour post confinement vers la nature

27 May 2020

Guadeloupe : Chute du Carbet et Plage de Trois-Rivières

2 May 2020

1/15
Please reload