Qui suis-je ?

Bienvenue dans mon univers, sous le soleil et à l'ombre des cocotiers…

En savoir un peu plus…

 

Autres thèmes d'articles :

© 2016. Création Rachel. Merci à Wix.com

Madinina vue d'en haut

13 Oct 2018

 

 

Je me dois de planter le décor…

Car ce post n’est pas juste un shooting aérien de deux nanas qui un jour on décidé de s’envoyer en l’air !

Non ! C’est bien plus que ça…

 

 

Tout a commencé il y a un an. Lors de son anniversaire. Alors qu’elle soufflait ses 19 bougies. Elle c’est Linda. Linda est une jeune fille extraordinaire. Je l’ai vu grandir. Je la connais depuis plus de 13 ans. Elle était toute menue, toute frêle. Timide aussi. Une petite fille que tu avais envie de protéger, de garder au chaud sous ton aile et qui ne semblait pas prête à affronter ce monde parfois si brutal. 

 

Et puis le temps, les expériences, la rage de vaincre, la rage de vivre, l’envie, ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

Une femme, belle, sûre d'elle, forte et qui a réussit. Un modèle. Oui, parfois j’espère que mes filles réussiront aussi bien à entrer dans la vie d’adulte qu’elle. 

 

Alors quand Linda, en soufflant ses 19 bougies, m’a soufflé dans le creux de l’oreille qu’elle aurait bien aimé avoir un « truc génial » pour ses 20 ans… Je me suis mis un point d'honneur à l'aider à réaliser son rêve par ce que cela me semblait amplement mérité.

 

Le temps, les mois se sont écoulés.

Et puis le jour de ses 20 ans est arrivé.

Alors, je lui ai fait la surprise d’un baptême de l’air pour voir Madinina in the air…

 

 

Voici le déroulement : yeux bandés, je suis allé la chercher à son travail et l’ai conduit au point du RDV inattendu : la base de l’aviation générale du Lamentin. En enlevant son bandeau, elle a découvert qu’elle aurait à monter dans un tout petit avion : un autogire !

 

Oui, ce petit engin, ancêtre de l’hélicoptère et pas plus large qu’une moto nous a emmenés, chacune à son tour, à 300 m du sol pour admirer pendant un peu plus de 15 minutes une partie du sud de la Martinique.

 

 

Sophie, notre pilote, nous brief dans un premier temps sur les "règles" à connaître avant de monter à bord.

Casque, gilet, ceinture : OK, … on est fin prête pour une expérience hors sol.

 

Après un décollage où le cœur se met à battre un peu plus vite, on est vite rassuré et on oublie le vide qui nous entoure. La sensation est très agréable. On se sent libre et privilégié.

 

 

Nous prenons la direction des Trois-Ilets pour admirer d'en haut la mangrove, la pointe du bout, le village de la Poterie,

le Golf des Trois-Ilets, les plages de l'Anse à l'Âne…

 

 

On survole l'Ilet à Ramiers et les bateaux en pleine mer. La lumière est magique. Les nuages laissent filtrer une lumière scintillante.

Les reflets et les ombres dansent sur le mer et sur la terre. Instants magiques. Instants mémorables…

 

 

 

 

 

Grâce au casque relié, on reste en contact permanent avec Sophie, notre pilote, et aussi avec la tour de contrôle. Alpha, tango… le dialecte aérien emplit mes oreilles et je me rends compte que voler implique un contact permanent avec la terre. Pas de panneaux "céder le passage" dans le ciel, seule cette voix dans le casque nous prévient des éventuelles perturbations aériennes et nous donne l'autorisation de planer.

D'ailleurs, au moment de rentrer, l'atterrissage d'un boeing d'Air Caraïbes crée une zone de turbulences après son passage. Sophie me montre la mer agitée. Nous devons attendre que la pression atmosphérique descende pour traverser. J'ai donc droit à un bonus : quelques minutes de vol en rab' 😀. 

 

 

Il y a parfois des moments qui doivent être marqués d'une pierre banche.

Des souvenirs qu'il faut graver dans sa tête à jamais. 

Des dates importantes.

Et 20 ans, c'est pas rien… !

 

 Si vous souhaitez vous aussi vivre une telle expérience, je vous conseille vivement Sophie, de la société Aérodream.

Il y a plusieurs formules de vols possibles.

Plus d'infos sur sa page Facebook : Aerodream972

 

 

D'ici là, " je reviens sur terre " pour vous conter bien vite d'autres petits bonheurs…

@ bientôt et n'oubliez pas que vous pouvez laisser un commentaire, je répondrai avec plaisir…

 

 

*  *  *  *

 

" Le moteur est le cœur d’un avion, mais le pilote est son âme. "

Walter Alexandre Raleigh

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Découvrez aussi…

Rhum JM, au cœur de la tradition

2 Nov 2019

Balade en catamaran vers le Rocher du Diamant

28 Jul 2019

1/15
Please reload