Qui suis-je ?

Bienvenue dans mon univers, sous le soleil et à l'ombre des cocotiers…

En savoir un peu plus…

 

Autres thèmes d'articles :

© 2016. Création Rachel. Merci à Wix.com

La canne et ses multiples saveurs

14 Mar 2018

Mademoiselle la canne à sucre n’est pas toujours destinée à faire du sucre ou du rhum !

Elle regorge dans ses fibres un jus sucré auquel on aurait tord de na pas succomber. Pour déguster cette boisson de couleur sombre, il faut aller à la rencontre de certains producteurs qui, grâce à leur machine, broient la canne pour en extraire le jus. Le liquide fraîchement obtenu se déguste bien frais avec quelques glaçons et un bon zeste de citron vert. 

 

Un jus de canne bien frais s’il vous plaît !

Le jus doit alors être consommé rapidement car il a tendance à s’oxyder très vite et surtout, il perd alors toutes ses vertus. Car, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le jus de canne contient du sucre naturel qui a un index glycémique bas, donc idéal pour les diabétiques. C’est une bonne source de glucose qui permet de re-hydrater le corps et lui donne un regain d’énergie. De plus, le jus de canne est considéré comme un métal alcalin en raison de la forte concentration de calcium, magnésium, potassium et fer. Les maladies comme le cancer ne peuvent pas survivre dans un environnement alcalin et voilà pourquoi les études montrent qu’il est efficace dans la lutte contre le cancer.

 

 

La canne utilisée pour en extraire le jus est une variété spécifique. C’est la même qui sert pour faire le sucre. Elle se différencie de la variété qui est exploitée pour faire du rhum.

Les résidus de canne restants s’appellent la bagasse. Ils peuvent servir de compost et certains horticulteurs la déposent aux pieds de leurs fleurs pour permettre à la terre de conserver son humidité.

 

 

Quelques adresses où vous pourrez acheter un jus de canne frais et aussi en profiter pour voir la machine à broyer la canne en action ! : 

- A Fort-de-France, 61 rue Moreau de Jones

- Au Lamentin, juste après le rond-point de la gendarmerie, en direction de Rivière-Salée

- Sur la route des plages du sud

 

Vous trouverez aussi des jus déjà conditionnés en bouteilles et vendus dans les grandes surfaces ou dans les stations service.

 

 

Un petit bâton à mâchouiller !

Il n’est pas rare de voir dans les jardins créoles quelques plants de canne à sucre. Cette dernière est une variété bien épaisse avec un diamètre assez large pour qu’on puisse l’éplucher facilement et ensuite la couper en bâtonnet que l’on mâchouille avec plaisir pour en extraire le jus sucré qui se trouve dans les fibres. Lorsque les fibres n’ont plus de jus, on recrache le résidu appelé bagasse. Il ne se mange pas. Attention, il faut avoir de bonne dents car la canne est parfois dure et moins juteux si le plant n’est pas jeune. 

 

Petits conseils : Pensez toujours à laver la canne avant de l’éplucher avec un couteau bien aiguisé - attention aux doigts ! - et mordez tout de suite dans la canne car le morceau va finir par sécher et perdre de sa saveur.

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Découvrez aussi…

Rhum JM, au cœur de la tradition

2 Nov 2019

Balade en catamaran vers le Rocher du Diamant

28 Jul 2019

1/15
Please reload