Bains dans les sources chaudes "Dlo Ferré" et plongeons à l'Anse Noire

Une île est un monde à part. Un univers en miniature, un petit bout de terre parti à la dérive qui se suffit à lui-même. Une île c’est une manière d’être en pleine mer sans tanguer, c’est un bateau immobile. Une île évoque des histoires de pirates et de trésors. Trésors cachés qu’il faut prendre le temps de découvrir. Rivages gagnés, désertés, abîmés par les flots de la mer parfois rageuse et féroce. Une île ça a ses états d’âmes. La Martinique est riche de ces histoires multiples et de trésors enfouis. Alors on est parti en famille à la chasse aux merveilles. On a glissé dans les herbes séchées par le vent des alizés pour aller toucher la mer d’une autre manière. On a pris un bain dans les sources chaudes des Anses d’Arlet, un bain d’eau ferrugineuse. On a joué dans les clapotis des vagues. Seul mais ensemble. Comme coupé du monde face à la vue sublime de Petite Anse.

Située au pied du Morne Jacqueline aux Anses d’Arlet, la source thermale, classée patrimoine protégé, émerge au niveau de la mer. Canalisée dans un petit bassin détruit par le cyclone Dean puis restauré en 2012 par l’ONF et quelques bénévoles du quartier, la source émerge d’un réservoir profond dont la température serait de l’ordre de 180°C. L’eau, avec ses concrétions de calcite et d’oxyde de fer aurait le pouvoir de calmer les rhumatismes et autres maux.

Ce jour là, il n’y a avait pas beaucoup d’eau dans le bassin mais cela a suffit à nous rendre euphoriques. Tout est prétexte à nous émerveiller, les vagues, les escargots de mer collés à la roche, le roulis pleins d’écume et l’eau qui nous éclabousse. On a fait « trempette » sur de nouveaux rivages. On vous embarque ?

Après cette balade plus que bucolique, on a pris la direction de l'Anse Noire. La seule plage de sable noir située au sud de l'île.

Le barbecue allumé, les poissons grillés, les plus téméraires ont bravé le vide et opté pour une bonne dose d'adrénaline.

Du lieu dit le point Y, qui n'est autre que le point d'intersection entre l'Anse Noire et l'Anse Duffour,

les sauts dans l'eau cristalline se sont enchaînés. Après avoir apprivoisé l’alchimie du plongeon sensation,

certains ont bravé les hauteurs et ont sauté d'un autre point à près de 10 m. de haut.

Vivre, ce n’est jamais que reculer pour mieux sauter.

Jacques Sternberg

Découvrez aussi…
Qui suis-je ?

Bienvenue dans mon univers, sous le soleil et à l'ombre des cocotiers…

En savoir un peu plus…

 

Autres thèmes d'articles :

© 2016. Création Rachel. Merci à Wix.com